Les GOULIN artistes depuis le 15e siècle

 Pierre Nicolas GOULIN (artiste peintre décorateur)
Fred GOULIN (artiste interprète)
Rogério GOULIN (musicien brésilien)
Alfred Marie Benoit Antoine GOULIN (acteur de cinéma)
Mathieu GOULIN (artiste interprète)
Emmanuel Victor Marie GOULIN (acteur de cinéma)
Marguerite des prés GOULIN (conceptrice de costumes)
Marguerite GOULIN (coiffeuse dans les ballets de Béjart)
Judith GOULIN (artiste canadienne)
Christian GOULIN (éclairagiste)
Richard GOULIN (monteur bruiteur américain)
Florina GOULIN (artiste photographe roumaine)
Louise Eugénie BOUNAIX née GOULIN (comédienne)
Emilie GOULIN (danseuse)
Madeline GOULIN (modéliste)
Pierre GOULIN (maître de choeur au 15e siècle)
Nicolas GOULIN (comédien)
Mme GOULIN (artiste lyrique)

 

Return to the summary

 

 

 

 

 

 

 Nicolas GOULIN

Comédien

Un certain Nicolas GOULIN est cité dans Lexique des troupes de comédiens au XVIIIe siècle De Max Fuchs (page 107).

Il a joué à Reims le 24 juin 1774 et à Châlons-sur-Marne (aujourd'hui Châlons en Champagne) le 21 février 1775.

Sa femme comédienne qui fut l'associée de Philippe ROZELLY artiste et poète a joué à la même époque mais est décédée avant le 5 mars 1777 (Bulletin philologique et historique Comité des travaux historiques et scientifiques. Section de philologie et d'histoire jusqu'à 1610 - Publié en 1960).

Peut-être ce Pierre Nicolas a-t-il un lien avec Pierre Nicolas GOULIN qui suit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Nicolas GOULIN

Artiste peintre décorateur et maître vitrier à Châlons en Champagne, Reims puis Troyes

Né à Reims en 1728 - décédé à Troyes en 1794

Pierre Nicolas GOULIN a été baptisé à Reims (paroisse St Pierre) en 1728. Il est le fils de Jean Baptiste GOULIN et de Pierrette HURé. Le 9 octobre 1752, maître vitrier de son état, il a épousé Perrette HUET à Reims (paroisse St Jacques).

Les peintures de la nouvelle Place Royale de Reims ont été exécutées par Pierre Nicolas Goulin, les tapisseries posées par Mennesson, les décorations peintes des arcades par Devouge (Auteur: Sarazin, Charles (1879-19..) - Editeur: Impr. de L. Monce (Reims). Les travaux ont commencé le 5 décembre 1758 et se sonr achevés le 30 septembre 1761.

Plus tard Nicolas GOULIN est parti s'installer à Troyes.

Par convention du 4 septembre 1776, entre la ville (de Troyes) et sieur Pierre Nicolas Goulin, peintre décorateur, ce dernier s'engage à reconstruire le théâtre de la Madeleine, ravagé par un incendie dans un délai de 18 mois sur un emplacement qui lui fut concédé à ce but près de la porte de la Madeleine contre les remparts hors-la-ville (extrait de l'ouvrage "Bulletin philologique et historique Par France. Comité des travaux historiques et scientifiques - publié en 1902).

Il y a tout lieu de penser que le nouveau théâtre était destiné à supplanter la salle de la rue de l'Hôtel-de-Ville, même avant l'incendie, car le nouveau bâtiment était construit en 1768, sept ans avant la destruction de son devancier. Un sieur Goulin s'était mis à la tête de l'affaire, commandité par MM. Jouauli-Janson, Jacquiu, Marchand, et Belly père et fils. Il dépensa soixante mille livres. En 1770, on n'avait pas encore trouvé de troupe pour jouer dans la nouvelle salle. Il faut arriver à 1773 pour voir la trace des premières représentations. Or, à cette époque, il y avait encore l'ancienne salle, qui était préférée à cause de sa situation, préférence explicable par l'état et les conditions du nouveau théâtre, établi aux bords d'un fossé, contre un rempart qui l'isolait dans l'obscurité.

Sa reconstruction fut financée par Pierre Nicolas Goulin et deux autres mécènes. Pierre Nicolas Goulin, peintre en décoration était, à l'époque, âgé de 49 ans.

On prit la précaution de l'isoler en l'élevant en dehors des remparts, sur le boulevard Belin, a côté de la porte de la Madeleine. La précaution n'a pas servi, car le bâtiment a traversé sans encombre une période de 91 ans. En outre, le sieur Goulin a dû construire non seulement la Comédie mais aussi un lavoir et entretenir à ses frais le fossé des Viennes qui le borde au nord et le rempart auquel la salle est adossée au sud. L’ensemble lui coûte 60 000 livres.

L’inauguration de la Comédie de la Madeleine a lieu en 1777. Le bâtiment épouse le terrain. De forme trapézoïdale, il s’élève sur trois niveaux hors-sol, dont un mansardé. Depuis le mur d’enceinte, il est constitué d’une salle avec un parterre et de deux balcons recevant le public – l’entrée se faisant à peu près où se trouve l’actuelle entrée des artistes – d’une cage de scène sise au centre du bâtiment et d’un café bordant le fossé. Les troupes peuvent loger sur place dans les mansardes.

 

Plan du théâtre de la Madeleine à Troyes

 

Façade du théâtre de la Madeleine à Troyes

L’établissement ne prospère pas alors que Pierre Nicolas Goulin doit faire face à des frais énormes : remboursement du prêt pour la construction, dépenses de fonctionnement et d’entretien de l’ensemble.

L'épouse de Pierre Nicolas GOULIN est décédée à Reims le 25 février 1778 après avoir donné naissance à 7 enfants sans descendance connue. 

En 1779, le directeur titulaire était un nommé Vallcville, qui ne fut pas plus heureux que son devancier, car il établissait qu'à Reims, dans les quatre mois d'automne, il avait pu faire 30,000 livres de recettes, tandis qu'à Troyes il avait perdu dans une campagne environ 10,000 livres.

Au mois de février 1781 le sieur Goulin adressa une pétition à l'Intendant de Champagne pour obtenir des aides. Des certificats de la municipalité et de divers créanciers attestent qu'il était réduit pour vivre aux produits de sa salle, sur laquelle il devait encore des sommes importantes, entre autres, celle de 29,000 livres au sieur Jacquin, doyen des procureurs au bailliage. Dans la même année 1781, le pauvre diable demandait à l'intendance la permission de faire donner des représentations dans la salle.

Il est contraint de déposer le bilan le 13 décembre 1786. Nicolas Prompt marchand étapier rachète le bâtiment pour 20 500 livres.

Peu de temps après, François Bezançon, propriétaire à Saint-Maur-des-Fossés, et Charles Jean Marie François Corthier, notaire à Troyes, rachètent les actions – deux tiers pour le premier, un tiers pour le second – pour essayer de sauver l’établissement. (sources Revue "La vie en Champagne n° 76 - octobre-décembre 2013)

Nicolas GOULIN est décédé à son tour le 23 floréal An 2 (12 mai 1794) à Troyes à l'âge de 65 ans totalement ruiné.

Le théâtre de la Madeleine, changea plusieurs fois de propriétaires après le décès de Pierre Nicolas GOULIN puis sera finanlement racheté par la municipalité de Troyes en 1814 ce qui le purgea des hypothèques et des commandites qui le grévaient.

En 1860 le théâtre de la Madeleine sera reconstruit. (sources : Troyes et ses environs: guide historique et topographique par Amédée Aufauvre - 1860).

Cet attachant théâtre à l'italienne peut accueillir 500 à 600 spectateurs. Sa configuration intimiste favorise la proximité de l'artiste avec son public et l'excellente acoustique du lieu nous invite à applaudir des pièces de théâtre d'auteur, des spectacles pour enfants, et des virtuoses de la musique classique.

Malgré ce qu'en dit le site du CRDP de Reims, Nicolas GOULIN n'a pas laissé de peintures murales sur la ville de Troyes (informations fournies par Philippe LATOUR de Troyes).

Dans un site internet un certain GOULIN est cité comme ami du compositeur d'opéras Giacomo Meyerbeer (sept. 1761-mai 1864) peut-être s'agit-il de Pierre Nicolas.

 

Arbre généalogique de Pierre Nicolas GOULIN

 

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fred GOULIN - artiste interprète (1925-1933) - Principaux titres : Ramona (solo), Berceuse tendre (avec Berthe Sylva ), ...

 

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alfred Marie Benoit Antoine GOULIN - comédien de cinéma français vivant né à Marseille le 26 janvier 1922

fils d'Antoine GOULIN et Denise GIRAUD - Extrait de naissance n° 202/1922

Filmographie :

1945 - l'Affaire du grand hôtel (l') avec son frère Emmanuel Victor Marie GOULIN

1947 - La renégate

1949 - Au grand balcon

1950 - Porte d'Orient (Daroy)

1951 - Les Mains sales (Rivers)

1952 - Adieu Paris

1952 - Le plus heureux des hommes

1952-53 - Manon des sources (le grand Bossu) - Manon of the Spring (International: English title)

1953 - La Rafle est pour ce soir

1954 - La Soupe à la grimace (Sacha)

1954 - Pas de coup dur pour Johnny (Roussel)

1955 - Le Secret de soeur angele (l'inspecteur de police), Il segreto di suor angela (Joannon)

1956 - L' Aventurière des Champs-Elysées (Blanc)

1956 - Voici le temps des assassins (Armand) - Deadlier Than the Male (USA) - Twelve Hours to Live (UK)

1956 - Lorsque l'enfant paraît (Boisrond)

1956 - Alerte au deuxième bureau

1956 - L'aventurière des Champs-Élysées

1957 - Deuxieme bureau contre inconnu

1957 - Un certain monsieur Jo (de René Jolivet avec Michel Simon)

1957 - L'Homme à l'imperméable - (Un inspecteur) - Man in the Raincoat (USA) Uomo dall'impermeabile (Italie)

1958 - Rafles sur la ville - (USA) Sinners of Paris

 

Voir également le lien sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Goulin

 

Return to the top

 

 

Emmanuel Victor Marie GOULIN

Acteur de cinéma français

frère aîné d'Alfred Marie Benoit Antoine GOULIN (qui précède)

né le 9 février 1912 à MARSEILLE (13) - décédé le 31 décembre 1988 à MARSEILLE (13)

Filmographie

1938 LE JOUEUR D'ÉCHECS de Jean Dréville

1938 RAPHAËL LE TATOUÉ de Christian-Jaque

1938 TRICOCHE ET CACOLET de Pierre Colombier

1939 le Café du port de Jean Choux

1939 L'étrange nuit de Noël de Yvan Noé

1939 FRIC-FRAC de Maurice Lehmann et Claude Autant-Lara

1939 LA LOI DU NORD de Jacques Feyder

1939 Saturnin de Yvan Noé

1941 PROMESSE A L'INCONNUE de André Berthomieu

1942 L’ANGE DE LA NUIT de André Berthomieu

1942 NE LE CRIEZ PAS SUR LES TOITS de Jacques Daniel-Nomman

1943 L'AVENTURE EST AU COIN DE LA RUE de Jacques Daniel-Norman

1944 LA CAGE AUX ROSSIGNOLS de Jean Dréville

1945 L’affaire du Grand-Hôtel de André Hugon avec son frère Alfred Marie Benoit Antoine GOULIN

1945 LE CAPITAN de Robert Vernay

1945 120 rue de la gare de Jacques Daniel-Norman

1946 Miroir de Raymond Lamy

1946 La nuit de Sibylle de Jean-Paul Paulin

1946 Nuits sans fin de Jacques Séverac

1947 Cargaison clandestine de Alfred Rode

1947 LA RENÉGATE de Jacques Séverac

1948 LE COLONEL DURAND de René Chanas

1948 HALTE... POLICE ! de Jacques Severac

1949 AU GRAND BALCON de Henri Decoin

1949 Le grand cirque de Georges Péclet

1949 Pas de week-end pour notre amour de Pierre Montazel

1950 MAÎTRE APRÈS DIEU de Louis Daquin

1950 QUAI DE GRENELLE de Émile-Edwin Reinert

1950 Le traqué de Boris Lewin et Frank Tuttle

1950 La traque de Frank Tuttle

1951 L’AUBERGE ROUGE de Claude Autant-Lara

1951 LE PETIT MONDE DE DON CAMILLO de Julien Duvivier

1951 LA TABLE AUX CREVÉS de Henri Verneuil

1951 Le voyage en Amérique de Henri Lavorel

1952 LE BOULANGER DE VALORGUE de Henri Verneuil

1952 COIFFEUR POUR DAMES de Jean Boyer

1952 LE FRUIT DÉFENDU de Henri Verneuil

1952 LE RETOUR DE DON CAMILLO de Julien Duvivier

1953 CARNAVAL de Henri Verneuil

1953 L’ENNEMI PUBLIC N°1 de Henri Verneuil

1953 Le grand Pavois de Jack Pinoteau

1954 ALI BABA ET LES QUARANTE VOLEURS de Jacques Becker

1954 LE MOUTON A CINQ PATTES de Henri Verneuil

1954 LE PRINTEMPS, L’AUTOMNE ET L’AMOUR de Gilles Grangier

1955 La grande bagarre de Don Camillo de Carmine Gallone

1956 LE COUTURIER DE CES DAMES de Jean Boyer

1956 Sous le ciel de Provence de Mario Soldati

1957 SÉNÉCHAL LE MAGNIFIQUE de Jean Boyer

Pour plus d'information, voir également le très riche et très intéressant site du cinéma français

http://www.cinema-francais.fr/les_acteurs/acteurs_g/gary_manuel.htm

 

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rogério GOULIN (viola rabeca e flauta) - guitare sèche et flute - musicien brésilien

http://www.fernandodeghi.com.br/default_home.asp

  

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Mathieu Goulin et son groupe de chanson française « les Ongles Noirs » à Paris 20e

Groupe français de musique folk-musette origininaire de Paris 20e. Les Ongles noirs ont sillonné pendant 4 ans les routes de France avant de sortir début 2007 leur premier album "Pourquoi tu perds ton calme ?" composé de 11 titres. Distillant une musique sympatoche faite de gouaille, d'autodérision et de "sale musette" (sic!), ce combo de l'Est parisien a plus de 400 concerts à son actif et n'est pas prêt de s'arrêter vu l'énergie qu'il met dans ses prestations scéniques tour à tour théâtrales, fantasmagoriques et abracadabrantesques

Composition du groupe : Jacques Navaux [batterie, percussions, guitare] , Jon Lopez de Vicuna [saxophone] ,

Mathieu Goulin [contrebasse, chant] , Sylvain Bottet [accordéon, clavier, chant] , Yvan Krivokapic [guitare, chant]

Pour plus d'information voir le site : http://www.myspace.com/onglesnoirs

Retour au menu principal

 

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marguerite GOULIN - coiffeuse (ballets de Béjart)

Béjart: Ballet of the Twentieth Century - Minskoff Theatre, (circa. 1/1979 - 3/1979) - Preview: Total Previews: -Opening: circa. Jan 1979 - Mar 1979 Total Performances: Category: Special, Ballet, Original, Broadway - Produced by The National Opera of Belgium and Theatre Royal de la Monnaie; Produced by arrangement with Mel Howard - "Amor Di Poeta" Music by Robert Schumann and Nino Rota; "Duo" Music by Richard Wagner; Directed by Maurice Huisman; Choreographed by Maurice Béjart - Coiffures by Marguerite Goulin

 

  

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Marguerite des prés GOULIN

Conceptrice des costumes dans le film "Vive le duc !" (1960) 

 

 

 

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian GOULIN - éclairagiste au Cabaret de l'Aventure (ville d'Ermont - 95) -

Pour plus de renseignements, www.graindesable.com A chaque nouvelle soirée, un thème différent et une nouvelle aventure ! Le Cabaret de l'Aventure rassemble depuis maintenant 11 ans bien des talents : comédiens, conteurs, poètes, chanteurs, musiciens… Des artistes qui, le temps d'une soirée, se risquent à partager avec vous paroles, musique, sketchs et poésie dans une ambiance chaleureuse. Ces soirées conviviales vous donnent rendez-vous trois fois par an. Elles débutent à 19 h 30 par un apéritif et se poursuivent autour d’un repas servi par les artistes.

 

  

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Judith GOULIN

b Farnborough

artiste canadienne - Hants 1947 - prt IO (Biographical Index of Artists in Canada de Evelyn De R McMann)

 

  

Return to the top

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Florina GOULIN - Artiste photographe roumaine

 

Membre du groupe Realgrams (un nom fourni par le poête Ion Draganoiu) . 

Elle a participé en 1976 à Berlin à une exposition photographique avec Matei Lazarescu, Andrei Gheorghiu et Ion Grigorescu .

La tentative d'appeler l'attention sur la photographie en tant que des moyens d'expression alternative par l'inauguration de plusieurs expositions a été coordonné par Ion Grigorescu au centre culturel de Friedrich Schiller. 

Ce groupe a été à nouveau réuni au Musee d'Art Moderne de la ville de Paris en 1991 après 15 années d'exil, à l'exception de Ion Grigorescu.

 

 

Return to the top

   

 

 

 Louise Eugénie BOUNAIX née GOULIN

Comédienne française née le 23 juillet 1842 à Paris (Vaugirard)

épouse de François Hyppollite BOUNAIX comédien français

Elle a joué à Annecy avec son mari de 1867 à 1869), à Liège (1873-75) et à Avesne (1876-79)

Son mari a joué à Reims (1879-81) et Paris (1882-84)

  

 

Return to the top

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Richard GOULIN

Monteur bruitages au cinéma (Sound Department)

 Favorite Deadly Sins (1995) (TV)

The Right to Remain Silent (1996) - Téléfilm

 

  

Return to the top

   

 

 

Emilie GOULIN

Figurante - danseuse au Théâtre de la Gaité (bd du temple) en 1825

demeurant 69 rue de Bondi à Paris

Sources : Almanach des spectacles - Page 294 (1825)

et

comédienne au théâtre St Martin en 1823

Sources : Dictionnaire des comédiens français par Henry Lyonnet (1853-1933)

 

 

 

  

Return to the top

   

 

 

Madeline GOULIN

Passionnée depuis toujours par l’habillement, Madeline GOULIN 

a travaillée en tant que modéliste pour le prêt-à-porter Haut de Gamme

en parallèle elle se passionne pour le costume et le spectacle

aux travers de la vie associative et de ses loisirs .  

voir son site : http://www.costumes-madelineg.fr/

    

 

 

 

Pierre GOULIN

 

Extrait de la "Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique"

de François-Joseph Fétis et Arthur Pougin

Pierre GOULIN, contemporain de Guillaume DUFAY, fut maître des enfants de choeur de la collégiale de St Quentin en 1412

On ne connaît jusqu'à ce jour aucun ouvrage écrit par Goulin.

 

 

Mme GOULIN artiste lyrique à Paris

Propriétaire d'une propriété (parc du Cantalon) à Bormes les mimosas de 1920 à 1940

 

 Return to the top